Que voir en Sicile ? Que faire ? (road trip by Perrine)

reserve de zingaro

Dans cet article « Que voir en Sicile ? Que Faire ? », Perrine vous décrit son organisation et vous parle des magnifiques sites qu’elle et Maxime ont visité.

 

Aaaahhh, la Sicile !
Ses terres volcaniques, son soleil, ses odeurs, son histoire et ses paysages… Une magnifique région italienne à découvrir absolument !
On a souvent tendance à la comparer à la Sardaigne. Mon compagnon vous dira qu’il préfère les plages paradisiaques et les paysages sardes… Mais, moi, je vous dirai que je préfère le charme et la diversité sicilienne.
Attention, j’ai adoré les deux, bien sûr la Sardaigne est également superbe !! Mon conseil…faîtes les deux si vous le pouvez 😉 !!
C’est en mai 2016 que nous sommes partis pour une semaine en Sicile. J’ai vraiment adoré ce séjour, d’ailleurs, j’y suis retournée à peine 1 an après pour un long week-end en famille. Et, je pourrais très bien y retourner une 3ème fois ! Je sais que j’ai encore beaucoup à découvrir de ces jolies terres.
Dans cet article, je vous aiderai à cibler au mieux les choses que vous pourrez faire lors de votre voyage en Sicile. Par contre, j’aborderai uniquement le nord et l’est de cette région, puisque je n’ai pas (encore !) visité le reste.

Comment circuler en Sicile ?

Il vous faut absolument une voiture pour découvrir pleinement la Sicile. Vous verrez rapidement que les plus belles choses à voir en Sicile sont un peu éloignées les unes des autres. Pour en profiter un maximum, il vous faudra faire un peu de route tous les jours. Il est important que vous soyez préparés à cela.

Mon conseil pour organiser votre séjour d’une semaine ou 10 jours dans le nord et l’est de la Sicile :

Soit, vous pouvez organiser votre séjour en itinérant et dormir tous les jours ou tous les 2 jours dans un endroit différent. Vous pouvez, par exemple, faire une boucle partant de Palerme, longeant la côte nord jusque Messine, redescendant la côte est via Taormina, Catane, Syracuse…et retourner vers Palerme par les terres. Ne manquez pas de faire un détour par la réserve de Zingaro et le Temple Segesta (plus à l’ouest de Palerme) au début ou à la fin de votre circuit.

Soit vous pouvez vous fixer deux pied-à-terre : un dans le nord, un sur la côte est (je conseillerais Cefalù et Catane qui me semblent être de bons points centraux). Vous pourrez ainsi diviser votre séjour en 2 parties, la découverte du nord et la découverte de l’est.

Bon plan : Perrine vous parraine sur airbnb : vous bénéficiez d’une remise sur votre hébergement. Pour en profitez, cliquez sur parrainage airbnb avec Perrine.

 


Remarque : Si vous avez 15 jours ou plus devant vous, éclatez-vous et faîtes carrément le tour de la Sicile ☺

J’avoue préférer la 2ème solution et c’est celle pour laquelle j’ai opté. J’aime me poser un peu à un endroit sans constamment penser aux bagages. C’est un bon compromis de diviser le séjour en deux points. Par contre, cette solution vous fera certainement faire plus de route, plus d’aller – retour…

Que voir en Sicile ? Que faire ?

Que voir, que faire sur la côte nord de la Sicile ?

La réserve de Zingaro

Un vrai coup de cœur ! C’est magnifique, les criques sont paradisiaques et la balade très agréable. L’entrée de cette réserve coûte 5 euros/personnes (tarif 2016). A l’accueil, on vous fournit un petit plan. Le sentier principal de la réserve longe la côte sur 7 km, une première crique se trouve à 15-20 min du point de départ et la 2ème (la plus grandiose) à 1h-1h15.
Si vous recherchez des plages paradisiaques, ne manquez pas cette réserve ! J’avoue que les plages que j’ai découvertes par la suite en Sicile (nord et est) sont beaucoup plus « simples ».

Notez que j’y suis allée en mai et je n’ai pas du tout été embêtée par le monde, mais méfiez-vous, si vous y allez en pleine saison. Préférez peut-être y partir de bon matin.

reserve de zingaro

reserve de zingaro

reserve de zingaro

reserve de zingaro

reserve de zingaro

reserve de zingaro

reserve de zingaro

reserve de zingaro

reserve de zingaro

reserve de zingaro

Le site archéologique de Segesta

C’est un des sites les mieux conservés de l’Antiquité. Je vous conseille vraiment d’y passer, il vaut le détour ! En plus du temple et de l’amphithéâtre, vous pourrez admirer la magnifique vue sur les montagnes. M’y étant rendue au mois de mai, je n’ai eu aucun souci pour me garer sur le parking situé sur les hauteurs, il était gratuit.

Attention, en pleine saison, vous devrez peut-être vous garer sur le parking le plus bas (5 euros (tarif en 2016)), une navette vous emmènera au temple.

Si vous partez depuis le parking le plus haut, vous accéderez directement à l’accueil pour prendre vos billets d’entrée (6 euros /pers(tarif en 2016)). Vous êtes alors à 5 minutes à pieds du temple, vous ne pouvez pas le rater ! Par contre, pour rejoindre l’amphithéâtre, il vous faudra grimper pendant une bonne demi-heure mais la balade est sublime. Empruntez la route à gauche de l’accueil, celle d’où partent les navettes. Si vous n’êtes pas assez en forme pour marcher, des navettes vous emmènent très régulièrement jusqu’à l’amphithéâtre pour 1.50 euros/pers.(tarif en 2016)

Segesta

Segesta

Segesta

Segesta

Segesta

Segesta

 

Cefalù

Superbe petite ville, très pittoresque et pleine de charme. Des petites ruelles avec le linge qui sèche aux fenêtres, une place centrale très agréable, une jolie plage, des petits commerces et un bar à cocktail au top ! Un petit paradis !
Cefalù est très agréable pour se baigner, se balader et manger une bonne glace.
Ne ratez pas non plus le super bar à cocktail sur la plage ! Malheureusement, j’ai oublié le nom mais normalement vous devriez le trouver facilement. Le bar se trouve tout à droite de la plage quand vous regardez la mer. En plus d’avoir un super cocktail à un tarif plus que raisonnable, vous profitez d’une magnifique vue sur la plage. Et…cerise sur la gâteau, le bar vous apporte gratuitement des petits toasts et cacahuètes. Elle n’est pas belle la vie !

Céfalu

Céfalu

Céfalu

Céfalu

Céfalu

Céfalu

Céfalu

Céfalu

 

Vulcano

Vulcano est un volcan des îles éoliennes. Ces sept îles se trouvent au nord de la Sicile, elles sont toutes volcaniques, mais seules Vulcano et Stromboli ont un volcan encore actif.
Pour vous rendre sur l’île de Vulcano, vous devrez prendre un ferry depuis Millazo. Il y a des traversées très régulièrement, vous pouvez réserver à l’avance via le site « directferries ». Comptez à peu près 1 h de traversée pour 25-30 euros aller-retour /personne.(tarif 2016)
Ames sensibles s’abstenir, à peine arrivés sur l’île, vous sentez déjà l’odeur de soufre (ou d’œufs pourris, comme vous voulez :-P).

Pour rejoindre le cratère, il vous faudra grimper pendant une petite heure. Tout est très bien indiqué, prenez à gauche, quand vous arrivez au port et suivez les panneaux.

L’ascension vous offre une vue superbe sur les autres îles éoliennes et sur le Stromboli que vous apercevez au loin. Et une fois arrivé là-haut, c’est juste…waouhhh !! Un moment qui restera gravé… Les fumerolles, le souffre, la lave que tu entends crépiter sous la terre et ce trou gigantesque…un volcan pour de vrai !!
Je tiens à préciser que c’est le seul volcan que j’ai pu observer dans ma vie (pour le moment). Peut-être que certains d’entre vous, sont habitués à en voir de plus grand et ils seront bien moins impressionnés.

Vulcano

Vulcano

Vulcano

Vulcano

Vulcano

Vulcano

Vulcano

Vulcano

Vulcano

Vulcano

Vulcano

Vulcano

Vulcano

Vulcano

Vulcano

 

Que voir, que faire sur la côte est ?

Taormina

Taormina est une ville pleine de charme où il est très agréable de se balader. Je retiens surtout son superbe théâtre romain. Le tarif est de 10 euros (tarif 2016) pour les adultes, 5 euros (tarif 2016) pour les 18-25 ans et gratuit pour les enfants. La vue est superbe et le site très bien conservé, je ne regrette pas de l’avoir visité, mais le tarif de 10 euros n’est pas du tout justifié.
Ne manquez pas non plus de flâner sur le cordo umberto (rue principale de la ville entièrement piétonne) et sur l’incontournable la Piazza IX Aprile.

Taormina

Taormina

Taormina

Taormina

Taormina

Taormina

 

Farnienter sur les plages de la Isola Bella

Sublime petite crique que vous apercevez depuis les hauteurs de Taormina. Cette jolie presqu’île est un décor rêvé de carte postal.
Attention, elle est très prisée par les masseurs ambulants !! Cette pratique du massage thaïlandais sur les plages est pratiquée très souvent de manière illégale.
« Massaze ??!! » « Massazeeee ??!! » « MAAASSAAAZEE !! » résonne comme douce mélodie autour de vous. Un peu agaçant, surtout que beaucoup d’entre eux n’hésitent pas à être très insistants.

Catane

Catane est la 2ème ville de Sicile. Située au pied de l’Etna, cette ville a dû s’adapter aux différentes catastrophes naturelles qui ont façonné son architecture.
Au premier abord, Catane semble être une ville un peu triste. D’abord pour sa couleur, tout de noir vêtue, elle est construite en grande partie en pierre de lave. De plus, Catane a été détruite sept fois par différentes éruptions et tremblements de terre dont la dernière en 1963. Il a fallu reconstruire très vite et réfléchir à une organisation de la ville permettant d’évacuer au plus vite les habitants en cas d’alerte (à défaut de penser à l’esthétisme).
Mais Catane est une ville qui attise la curiosité et qui vaut la peine d’être découverte de par son histoire. Ne manquez pas le marché de Catane, il est très typique !

Catane

Catane

Catane

Catane

Syracuse

Une fois passées les excroissances industrielles et les quartiers modernes, nous voilà au cœur de Syracuse… L’île d’Ortygie ! Un lieu chargé d’histoire, magique et poétique qui vaut votre détour.
Je sais que Syracuse est également riche en sites archéologique, palais, églises, cathédrale… Malheureusement, je n’aurais pas de conseil à vous donner à ce sujet. Nous avons juste eu le temps de découvrir Ortygie.

Syracuse

Syracuse

Syracuse

Syracuse

Cava grande di cassibile

Waouhh !! Une randonnée splendide ! On descend un moment, on fanfaronne, on prend des photos…jusqu’à atteindre une sorte de canyon, un magnifique enchainement de piscines naturelles et de petites cascades…Un endroit tellement paisible ! On profite à fond de cette beauté et d’une petite baignade (des orteils ! parce que Glaglagla, punaise ce que c’est froid !) puis vient le moment de la remontée et là…c’est le drame !!!
Blague à part, comptez à peu près 45 min pour la descente et 1 h pour la remontée. J’avoue que la remontée se fait bien sentir, mais c’est complètement faisable pour des personnes en bonne santé et munies de bonnes chaussures.
Concernant l’accès de cette réserve naturelle, j’ai lu énormément de choses sur internet…les gens disent avoir beaucoup de mal à trouver ou annoncent un chemin inaccessible. Je ne sais pas si nous avons eu de la chance, mais en tout cas, nous n’avons eu aucune peine à trouver le point de départ. Nous avons renseigné Cava grande di Cassibile sur notre GPS et nous sommes arrivés à un bar, nous nous sommes garés devant et il y avait un chemin qui descendait directement vers les piscines. A priori, il y aurait un autre point de départ et un autre parking qui serait payant, mais je n’ai pas d’autres infos à ce sujet puisque tout s’est déroulé parfaitement pour nous.

CAVA GRANDE

CAVA GRANDE

CAVA GRANDE

CAVA GRANDE

Que voir en Sicile ? Que faire ?

CAVA GRANDE

Je n’ai pas fait mais je vous le conseille

Même si je ne suis pas allée à ces endroits, je ne peux pas terminer un article abordant l’est de la Sicile, sans vous parler de l’Etna et des gorges d’Alcantera.

Les gorges de l’Alcantera ont l’air vraiment sublimes. Je me demande bien pourquoi nous n’y sommes pas allés…je ne me souviens plus mais peut-être par manque de temps. En tout cas, je regrette et ne peux que vous conseiller d’y aller. A priori, il y aurait 2 accès possibles ; un payant permettant de descendre par ascenseur (attrape touriste !!) et un autre fréquenté davantage par les Siciliens permettant d’accéder aux gorges gratuitement à pieds.

L’Etna…pourquoi nous ne sommes pas allés sur l’Etna ?

Pour le coup, cette décision était réfléchie. Nous avions lu à plusieurs endroits que lorsque le temps était couvert, la vue était complétement encombrée sur l’Etna et qu’il était parfois interdit d’accéder au point le plus haut. Bien sûr, les guichets d’accueil se gardent bien souvent d’informer les touristes de ce « petit détail »…Nous avons surveillé le temps tous les jours, et à chaque fois le soleil resplendissait sur la côte, mais nous observions depuis Catane un énorme nuage concentré autour de l’Etna. Le tarif n’étant pas négligeable, nous avons eu peur de payer pour rien et de perdre une journée de vacances et de soleil et nous avons opté pour l’option B…Vulcano ! Sans regret ! J’espère néanmoins avoir une autre occasion de découvrir l’Etna.

Bonnes vacances à tous. Profitez à fond de votre voyage en Sicile !!

J’attends avec grand plaisir votre retour d’expérience sur l’Etna et les gorges de l’Alcantara, ou encore tout autre endroit que je n’aurais pas abordés dans cet article. Arrivederci !

Je remercie Perrine pour avoir accepté de partager son expérience et ses photos avec nous 😉

Je vous souhaite un bon voyage et de bonnes vacances en Sicile.

Ps : Perrine vous parraine sur airbnb ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *