Comment organiser son voyage au Japon ?

parc Ueno Tokyo Japon

Lundi, matin de janvier, il est 7h50, Querido est au volant et il écoute Classic 21 (une station de radio belge qui passe beaucoup de musique pop/rock). Aux informations, ils annoncent que les prix des billets d’avions pour le Japon sont fortement bas. Querido m’appelle au bureau et me dit dépêche-toi, pose tes vacances pour mars, nous partons au Japon. Au bout du fils, j’étais un peu perplexe….-Pardon ? Ce n’est pas comme si j’avais des congés quand je voulais ? T’es au courant que je vais devoir les prendre en anticipés ? Et puis, merde, t’as raison, après tout qui ne tente rien n’a rien… C’est quand même le Japon dont on parle…Ni une, ni deux, j’en parle à mon directeur, je remplis ma feuille de congés et le soir même nous réservions nos billets.

Dans cet article, nous verrons comment organiser son voyage au Japon ? Et si on peut voyager facilement dans ce pays.

Peut-on voyager facilement au Japon ?

J’ai presque envie de vous dire que c’est aussi simple qu’un coup de fil, mais avant cela, il faudra passer au-dessus de certaines idées reçues.

Combattre quatre idées reçues

1/ au Japon tout est écrit en japonais.

Oui et non
Dans les grosses villes (Tokyo, Kyoto, Osaka…). Les japonais parlent en anglais, certains mieux que d’autres, mais nous arrivons à communiquer. La plupart des restaurants ont une carte “english menu”. Les panneaux ou le métro ont les textes traduits en anglais. Il peut arriver de tomber dans un restaurant sans “english menu” et où le japonais est la seule langue parlée. Pas de problèmes, il suffit de parler italien (euh, avec les mains). On montre les plats en cire ou les photos.
En ce qui nous concerne, nous avons remarqué que les japonais sont bienveillants. Ils cherchent souvent à vous aider et à se faire comprendre. A titre d’exemple dans le métro, des japonais sont venus vers nous à plusieurs reprises pour nous aider à prendre nos tickets sans qu’on les ait sollicités. Naturellement, leur aide était la bienvenue.

Gyosa façade restaurant Japon

Gyosa façade restaurant Japon

2/ voyager au Japon, ça coûte un bras

Oui et non
Tout dépend ce que l’on entend par cher…
Les prix des hôtels sont les mêmes qu’en France. Dès qu’il y a un évènement où que vous voyagez en pleine saison touristique, les prix sont du simple au double.
En ce qui concerne la nourriture au restaurant, c’est moins cher qu’en France. On mange facilement pour 16€ à deux. Ce qui est cher, c’est de consommer de l’alcool. A titre d’exemple, commander une bière ou un verre de vin au restaurant ou au bar, vous coûtera le prix (voire plus) de votre plat.
Je veux bien mettre les transports dans le lot des gros budgets, mais là encore, c’est pas plus cher qu’en France.
Pour conclure sur la partie financière, si je devais comparer les budgets dépensés aux USA (Ouest américain et New York) avec celui du Japon, il y a un rapport de 35 à 40 % moins cher qu’aux États Unis. Sachant que lors de nos voyages, nous avons tendance à nous faire plaisir. Toutefois, je dois quand même nuancer mes propos et préciser qu’aux USA, nous sommes partis en août et septembre.

3/ Les japonais n’aiment pas les étrangers

Je vais vous raconter l’anecdote de l’ingénieur français rencontré sur une terrasse de café à Lisbonne, au Portugal.
Nous parlions de nos différents voyages. Lui et sa femme avaient fait des destinations que nous n’avions encore jamais réalisées. Notamment celle du Brésil et du Japon. Ensemble, ils avaient adoré le Brésil. Par contre le Japon, lui, il n’avait pas apprécié travailler avec eux. Il m’expliquait que la mentalité était assez spéciale et que les japonais se considéraient « supérieurs » aux européens. Il a d’ailleurs pris un exemple pour illustrer son propos. Selon lui, en cas de problème dans une entreprise, ils évacuent en priorité les japonais et seulement après les autres nationalités…
Depuis, je suis restée avec cet exemple choquant en mémoire. Cependant, en ce qui me concerne, en tant que touriste, je n’ai pas ressenti cet état d’esprit. Comme je le précisais plus haut, souvent, jeunes ou seniors, parlant anglais ou non, ont tenté de communiquer avec nous en vue de nous venir en aide. J’ai d’ailleurs, très régulièrement, trouvé le service exceptionnel dans les restaurants et les gens très courtois.
Pour en revenir à l’expérience de cet ingénieur, il y a une différence entre lui et nous. Nous étions en vacances, lui, il a vécu et travaillé avec eux.
Au regard de ce que nous avons pu percevoir durant ces quinze jours, je peux comprendre que les occidentaux agacent les japonais. Culturellement, nous sommes très différents. Quand les uns valorisent le bien-être de la société et les autres l’individualisme. Ou quand les uns respectent des règles et des consignes et que les autres les bafouent, … Dans ces conditions, il est compréhensible qu’au travail, cela soit compliqué de cohabiter.

4/ La mafia est puissante là-bas, c’est risqué !

Le Japon est un pays très sûr. Je n’ai pas croisé un seul Yakusa… Ou du moins, je ne m’en suis pas aperçue, si ce fut le cas.
Vous verrez sur place, les gens sont très calmes. Les seules personnes qui hurlent ou vous poussent sont les Chinois. D’ailleurs, vous pouvez me mettre dans le lot de ceux qui poussent les autres. Dans les marchés, les chinoises me poussaient en permanence, j’ai fini par en avoir ras le bol. Je les ai poussés aussi contre les étals. J’en avais marre de ce manque de discipline. (Je sais, ce n’est pas la zen attitude. Quand je vous disais que c’était les occidentaux qui ne suivaient pas les règles… 😉).

Comment organiser son voyage au Japon ?

Quand partir au Japon ?

A mon sens, la saison idéale pour un premier voyage est le printemps. Les cerisiers (Sakura) bourgeonnent et leurs couleurs sont magnifiques. D’ailleurs, les Japonais se rassemblent pour l’occasion dans les parcs et pique-nique en vue d’admirer la floraison de ces arbres. (Ohanani)
En été, il fait très chaud et humide. Généralement, c’est connu pour être la saison des Typhons.
L’Automne est le pendant du printemps. Là, on y va pour contempler les feuilles d’érables rouge.(Koyo)
L’hiver est rude, il neige beaucoup. Cette saison est propice aux Onsen, les sources d’eaux chaudes naturelles.

parc Ueno Tokyo Japon

parc Ueno Tokyo Japon

Combien de temps faut-il partir ?

Nous sommes partis 15 jours. Je pense que c’est le minimum que l’on puisse faire. Pour ceux qui peuvent partir 3 semaines, j’ai envie de vous dire faites-le !

Quel budget faut-il prévoir ?

Je reviendrai plus précisément sur nos dépenses dans d’autres billets. Toutefois nous pouvons quand même aborder la monnaie et les postes de dépenses dans cette partie.

La devise au Japon est le Yen (¥). En mars 2018, 1 € équivaut à 130 ¥. A ce sujet, je vous recommande de télécharger une application sur votre téléphone de convertisseur de devises.
Un conseil : avant de partir, commander au moins 200€ de yens pour pouvoir vous organiser sur place et payer les premières dépenses ( transports, restaurants…). Notez que les cartes bleues ne passent pas partout (notamment la visas pour le Shinkanzen, prévoyez du liquide pour acheter vos billets).

Il y a plusieurs postes de dépenses à prévoir :

  • Les billets d’avion A/R : généralement on trouve des vols à partir de 700€ avec escales et des vols directs à partir de 1100€ (selon la saison et le jour retenu pour partir).

Nous avons réservé nos billets d’avion au mois de janvier pour partir du 10 au 25 mars 2018.
Nous sommes partis avec la compagnie aérienne Air France. Le vol était direct pour 748€ aller-retour par personne. (Prix cassé). Le vol a duré 12h30 et nous avons décollé avec 30 minutes de retard.
J’en profite pour vous donner mon avis sur Air France. Le vol est confortable et le service est top. Par contre le risque de tomber dans une grève est bien réel… (Mouvements de grève reconductible (février / mars/ avril …) pour une augmentation de 6% de salaire). Bref, il y a toujours une appréhension et il faut reconnaître qu’à l’aller, c’est très ennuyant. Bien que le vol et le service soit plaisant avec cette compagnie, je ne pense pas réserver de nouveau un vol sur Air France. Le risque de ne pas décoller et de foirer mes vacances m’a vaccinée.
Pour trouver des prix compétitifs, je vous invite donc à comparer via un comparateur de vol pour essayer de trouver moins cher, sinon vous pouvez aussi opter pour un vol avec escale (budget moyen 700€).

  • L’hébergement : cela dépend de votre budget et du confort recherché. On peut trouver des Ryokan (hébergement traditionnel japonais) en airbnb pour 40€ la nuit, et des hôtels de luxe pour 250€ / la nuit voire plus.
  • La nourriture : comme je vous le disais précédemment. En mangeant japonais, vous mangez en moyenne pour 15€ à deux.
  • Le transport : Il est possible d’acheter des pass, selon vos déplacements cela peut s’avérer intéressant. Pour notre part et selon nos déplacements prévus, nous avions calculé que cela revenait au même prix que d’acheter nos tickets à l’unité sur place.
  • Les visites : Comptez en moyenne entre 200 et 600 yens par visite culturelle et par personne.

Quels documents faut-il pour se rendre au Japon ?

Un passeport valide est obligatoire pour entrer au Japon.
Pour un séjour inférieur à 3 mois, les français n’ont pas besoin de visas (idem pour les belges et canadiens).
À l’aéroport, les services d’immigration prendront vos empreintes digitales et feront une photo de vous.

Quelles applications télécharger avant de partir ? Quels sont les sites internet utiles ?

Utilisez le site internet hyperdia.com. Il existe une version anglaise disponible que vous trouverez en passant par le moteur de recherche google.
Ce site vous informe sur les différents horaires de train et accidents sur la voie. Vous connaîtrez également les prix de votre trajet et la voie où vous rendre.

Il y a également l’application Google map. Elle vous donne de bonnes indications : les lignes, les changements… et le prix des autres moyens de transports : bus, taxi…

Retrouvez mes itinéraires et conseils sur Tokyo, Kyoto, Osaka… dans d’autres articles. J’espère que ce billet sur : “Comment organiser son voyage au Japon ? ” vous aidera.

Bonnes vacances

Réservez vos activités avant de partir à Tokyo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.