Coronavirus : Partira, ne partira pas ?!

Coronavirus : Partira, ne partira pas ?!

Les gens cool partagent ! Merci de faire connaître le blog de voyages à vos proches ;)

Vols annulés, visites impossibles, mise en quarantaine… Face à l’épidémie de Covid-19, certains parmi nous revoient leurs projets de vacances. (N’est-ce pas Perrine ? Affaire à suivre ! Je suis sûre que tu nous en parleras bientôt 🙁  ) 

Alors que le coronavirus entraîne des annulations de vols. Neuf pays (Etats Unis, la Jordanie, l’Inde, l’Arabie Saoudite, le Kazakhstan, la Corée du Nord, le Bouthan, la République Tchèque et la Slovaquie) ont déjà interdit l’accès à leur territoire aux personnes venant de France.   

Suite à ces évènements, j’ai souhaité faire le point sur les possibles conditions de remboursement selon divers cas de figure.  

Comme vous le savez déjà, suite à l’épidémie de Covid-19, les Etats-Unis ont annoncé, ce jeudi 12 mars, la fermeture de leurs frontières aux voyageurs européens. Pour la petite histoire, Perrine et son conjoint sont malheureusement directement impactés par cette décision.  Il est fort à parier qu’elle partagera prochainement cette malheureuse expérience avec nous.  

Retrouvez ci-dessous le point sur les conditions d’annulation et de remboursement au cas par cas.  

Achat de billets d’avion seul  

D’après le site du service-public, si la compagnie aérienne annule ses vols en raison d’un « évènement exceptionnel et inévitable », elle doit vous rembourser l’intégralité du prix du billet lorsque le vol est soumis à la réglementation européenne (l’aéroport de départ se trouve dans l’Union européenne, ou l’aéroport d’arrivée et le siège de la compagnie aérienne se trouvent au sein de l’UE). 

En revanche, vous n’aurez pas le droit à une compensation financière supplémentaire. Dans le cas d’un « événement exceptionnel et inévitable ». 

Notez également que vous ne pouvez pas annuler votre billet d’avion sans frais si la compagnie aérienne maintient le vol. Cependant, devant l’ampleur de la crise, plusieurs compagnies aériennes ont adapté leurs conditions, je vous invite donc à vous renseigner auprès d’elles.  

Partir avec un voyagiste 

Selon l’article L214-14 du code du tourisme, si un professionnel annule un contrat en raison de « circonstances exceptionnelles et inévitables », comme pour le coronavirus, il doit vous rembourser dans les quatorze jours qui suivent l’annulation. Si le remboursement n’intervient pas automatiquement, vous pouvez le demander jusqu’à 5 ans à compter de la date d’annulation du vol. 

Toutefois, vous pouvez également reporter votre séjour à une date ultérieure ou choisir une autre destination, toujours selon le site officiel service-public.fr.  

Vous pouvez également demander l’annulation sans frais du séjour (transport, location de vacances, réservation d’hôtel…) et le remboursement en cas de « circonstances exceptionnelles et inévitables survenant au lieu de destination ou à proximité immédiate de celui-ci ». Toutefois, notez que le remboursement n’est pas garanti. 

Partir en train  

La SNCF a annoncé la possibilité d’annuler ou de reporter sans frais les voyages en TGV Ouigo, Inoui et trains Intercités, jusqu’au départ du train. La mesure s’étend jusqu’au 30 avril.  
 

Quidam des hébergements ?

Réservation avec un voyagiste 

Vous êtes assurés d’être remboursé si vous avez acheté un séjour complet auprès d’un voyagiste. 

Via les plateformes Booking ou Airbnb 

Booking a annoncé proposer des services gratuits d’annulation ou de modification de réservation aux personnes qui se rendent dans les zones touchées y compris celles relatives à l’entrée aux Etats-Unis. 

Airbnb a mis en place de nouvelles dispositions  

Pour les réservations effectuées jusqu’au 1er juin, si vous êtes contraints d’annuler, vous obtiendrez un remboursement des frais de service d’Airbnb ou un coupon de voyage d’un montant équivalent. Selon la plate-forme, 60 % des annonces proposent déjà des conditions d’annulation « souples ou modérées ». Les autres réservations peuvent être annulées en invoquant la situation sanitaire, ce qui devrait vous permettre d’être remboursés à 100 % dans tous les cas. 

Pour ceux qui veulent ou doivent continuer à voyager, un système de réservations plus flexible est mis en place. Les hôtes ont désormais de nouveaux outils sur le site d’Airbnb pour autoriser le remboursement. Les annonces les plus flexibles sont mises en avant et Airbnb ne facturera pas les frais de services de 3 % habituellement prélevés auprès des hôtes pour les nouvelles réservations jusqu’au 1er juin. 

L’assurance peut-elle jouer ? 

La grande majorité des assurances ne couvrent pas les risques d’épidémie. Seules les personnes malades ou placées en quarantaine ayant souscrit une assurance pourraient donc bénéficier d’un remboursement. 

A noter que depuis le coronavirus certains assureurs proposent aujourd’hui des polices qui prennent en compte les épidémies. Le malheur des uns, fait le bonheur des autres ! Business is business… 

Ma carte bleue Visa peut-elle servir d’assurance ? 

Cas d’annulation à titre préventif  

Non : les assurances des cartes Visa ne couvrent pas les annulations et modifications de voyage à titre préventif. 

Si vous souhaitez annuler ou modifier votre itinéraire à titre préventif, vous devez contacter les professionnels du voyage (compagnie aérienne, hôtel…) auprès desquels vous avez effectué votre réservation pour connaître les conditions de modification ou d’annulation.  

Vous êtes malade

Vous avez réservé un voyage, mais vous êtes tombé malade et souhaitez annuler ce déplacement. Les assurances des cartes Visa Premier, Platinum et Infinite couvrent les annulations de voyage liées à des maladies, constatées par un médecin, qui empêchent de voyager et nécessitent des soins appropriés. 

Vous avez le Coronavirus

Vous avez contracté le coronavirus pendant votre voyage à l’étranger. Etes-vous garanti ? Les garanties d’assistance médicale des cartes dont Visa Premier, Platinum et Infinite peuvent, dans les limites et selon les conditions prévues dans les notices d’information, couvrir les frais médicaux engagés à l’étranger. 

Bon courage ami voyageur, n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience en commentaire.  

Laisser un commentaire