You are currently viewing Guadeloupe : Que faire en 15 jours ?
Plage de Deshaie

Guadeloupe : Que faire en 15 jours ?

Les gens cool partagent ! Merci de faire connaître le blog de voyages à vos proches ;)

Janvier, on rêve de vacances…

-Tu veux partir où en février ?  

 -Les États-Unis. La Floride, c’est génial en cette période hivernale. 

-Non, ça va être compliqué cette année. Il faut un pcr obligatoire et de moins de 24 heures… (me dit Querido)

-Pas gagné, en cette période (où on dénombre 300 000 cas journalier) d’avoir un test en moins de 24h à Lille…Donc pas la Floride ; la Guadeloupe ? 

-Oui, c’est sympa les Caraïbes. Là, un test antigénique de moins de 24 h est nécessaire, c’est faisable. Par contre, ça chauffe en ce moment là-bas : tirs sur les policiers, barricades, émeutes… 

– On tente ou pas ?

-Oui, sinon on ne fait plus rien.

Guadeloupe- palmiers

Voilà comment nous sommes partis vers l’archipel qui est tel un papillon posé sur les eaux limpides des Caraïbes. 

Quelles sont les conditions pour entrer sur le territoire en période de Covid-19 ? 

En février 2022, il fallait un test antigénique négatif de moins 24 heures pour tous les voyageurs, vaccinés ou non. Porter un masque 😷, durant toute la durée du vol, soit plus de 8 bonnes heures (+\- 8h30). Et, présenter son pass sanitaire ou son test à l’arrivée sur le territoire. 

Nota bene : 

A/une chose qui nous a surpris à l’aéroport : c’est de devoir passer les frontières ; au lieu de passer la porte d’embarquement directement. Prévoyez une petite marge… 

B/lors de notre séjour : l’état d’urgence était décrété, il y avait un couvre-feu à 20h. Espérons ces mesures disparaissent pour vous… 🤞

Anse des rochers- Guadeloupe

Que faut-il savoir ?

À plus de 8 heures d’avion de la métropole, les Îles de Guadeloupe sont composées de 5 îles principales (Basse-Terre, Grande-Terre, La Désirade, Les Saintes, Marie-Galante) et d’une multitude d’ilets et d’ilots. 

Cette terre possède plusieurs visages. Elle a un côté « rando» avec ses 300 km de sentiers de randonnée balisés, comme celui qui mène au volcan de la Soufrière, un côté luxuriant avec ses forêts tropicales et ses cascades d’eau ou encore paradisiaque avec ses 400 km de plages de sable blanc.

Départ depuis Paris 

Paris aéroport Orly :

Budget : 156€ pour 15 jours de stationnement 

Comment circuler en Guadeloupe ?

Louer une voiture est indispensable pour profiter pleinement de l’archipel.

Nous avons choisi le loueur sixt. Il vous attend à l’aéroport pour vous emmener en navette à la concession. Comptez 15-20 minutes d’attente entre chaque navette. Ici, on ne fait pas d’état des lieux avec vous. Faites vos propres photos… notez qu’ils ont fait au préalable un état des lieux précis en amont et vous le recevez par e-mail. 

Budget automobile : nous avons payé 500€ pour deux semaines (location d’un suv) en février 2022.

Bon à savoir : à pointe à pitre votre véhicule va beaucoup souffrir. 

Plage de la Caravelle

Notre parcours à GRANDE TERRE

Nous avons posé nos valises le temps de deux nuits à proximité de Pointe-à-Pitre. 

Au premier abord, on remarque assez vite que la « capitale » économique souffre d’un certain laisser-aller, ses maisons et ses cases traditionnelles sont dégradées. Les récentes émeutes n’ont pas contribué à sa mise en valeur.

A l’heure de l’apéro, cap sur la marina de Bas-du-fort pour un vieux rhum face aux bateaux. 

La Marina de bas du Fort 

C’est la plus grande marina de l’île. Elle est construite sur la mangrove et inaugurée en 1978, lors de la première route du rhum. 

Vous y trouverez des bars, des restaurants et quelques boutiques en tout genre.

Du gosier à Sainte Anne découvrez les belles plages. 

Très touristique et très construite, la côte entre le Gosier et Sainte Anne offre un littoral superbe (eau limpide, plages de sable blond et cocotiers…)

Toutefois, notez que la plupart des côtes sont touchées (en février) par une prolifération de sargasses rendant la nage très désagréable. Ces algues brunes sont nauséabondes, il y a comme une odeur de soufre ou œuf 🥚 pourri, si vous préférez…Ce phénomène devrait malheureusement s’accentuer, en raison de la destruction massive de la mangrove d’Amérique latine, qui permettait auparavant de retenir une grande partie des nutriments provenant des fleuves. 

Cela est dû en partie aux déforestations et urbanisations incontrôlées de l’Amazonie. 

Cependant, nous avons trouvé des beaux sites. Notez que toutes les plages sont publiques en Guadeloupe.

Mon top des plus belles plages de Guadeloupe

1/Deshaie en basse terre 

La Grande Anse à Deshaies est la plus belle plage de la Basse Terre et peut-être de Guadeloupe (c’est du moins mon avis). Blottie au cœur de la forêt tropicale, la Grande Anse ressemble aux plus belles plages de République Dominicaine.  

Attention toutefois lors de la baignade, ses eaux sont parfois tumultueuses (côté océan Atlantique). 

2/Plage de caravelle 

Protégée par une barrière de corail, cette belle étendue de sable fin en forme de croissant et riche en 🌴 cocotiers est un paradis tropical. 

Elle est réputée pour être l’une des plus belles plages de Guadeloupe. Elle est constituée de sable blanc et bordée de cocotiers. Connue également sous le nom de la plage du Club med. On y accède par un chemin qui borde la plage et longe le Club. (prévoir 3€ pour le parking )

Bon à savoir : en arrivant du Gosier, il faut emprunter la voie sans issue sur la droite, au lieu-dit « durivage »  et se garer le long du chemin qui mène à la plage. Ici, c’est gratuit le stationnement.

3/Plage municipale du bourg de saint Anne

La plage de Sainte-Anne est une plage de sable fin.Elle est également connue sous le nom de la plage du Bourg.

Sur le boulevard qui longe la plage, vous aurez un petit marché et de quoi manger sur le pouce. 

Nota bene : Il y a quelques mendiants qui vous sollicite régulièrement. Le stationnement est gratuit, mais très prisé.

Mon conseil : Venez à partir de 8h00 pour trouver une belle place de voiture et sous les cocotiers.

Restaurant à la plage 

Kontiki : restaurant snack qui permet de se restaurer avec vue sur la mer. Allez-y tôt ou réservez votre table. 

Mon avis : Prix peu abordables pour ce qui est servi, mais vous avez le cadre . (Ce restaurant de plage nous a été recommandé par 3 personnes. il est considéré ici comme l’un des meilleurs…)

Budget : 44€ pour deux ( 2 planteurs, 1 assiette d accras de morue et 2 croque-monsieur)

 

4/plage publique de l’hôtel Manganao

La plage publique située en face du complexe hôtelier et résidentiel est très agréable pour nager. Les algues n’ont pas encore proliférées comme pour les plages voisines ( et l’hôtel entretien la plage). Il y a aussi des rochers à une bonne dizaine de mètres qui font barrage, cela permet de nager dans une baie moins mouvementée. 

Le site est branché, il y a un bar et un restaurant. La population est jeune avec une moyenne d’âge située entre 30 et 40 ans. Ici, pas besoin de se lever à 7h pour espérer avoir un transat. 

Petit bémol : l’hôtel fait faillite, il y aurait un projet de reprise par un hôtel 5 étoile. Peut-être que vous n’aurez plus accès à la piscine et au transat lors de votre séjour. (sauf si vous résidez dans l’hôtel).

Restaurant de l’hôtel 

Ici, vous bénéficiez d’une vue fantastique sur la mer.

Budget : 48€ pour deux tartares de poisson et frites, ainsi que deux verres de vin blanc

Comptez 16€ minimum pour 2 cocktails 

5/ la plage anse Des rochers 

La plage a un peu plus d’algues que les autres, mais reste très agréable.

Le restaurant ti coco permet de manger avec une jolie vue sur la mer. Enfin, Il y a 4 tables de pique-nique qui font fasses à l’océan. 

Budget pour manger surplace un plat : 45€ pour deux personnes. 

En période de couvre-feu : Il nous arrivait de commander à emporter. 

Mon avis : pratique lorsque l’on dort dans ses résidences pour les plats à emporter. La nourriture n’est pas extraordinaire et l’accueil est inégal (selon l’humeur de celui qui vous reçoit). Seuls intérêts : le cadre et la vue sur la mer.

6/ Anse de la gourde 

7/Plage des raisins clairs

8/La Grande Anse des Salines sur la Pointe des Châteaux

Direction la Pointe des Châteaux pour découvrir la Grande Anse des Salines et son panorama incroyable sur la Désirade. Cette plage de sable se prolonge à l’ouest vers l’Anse des Châteaux (sublime mais agitée) et la Pointe des Colibris, dominée par la Grand-Croix. 

Nos logements 

Nous avons pris trois logements différents à notre arrivée pour se laisser la possibilité d’annuler nos réservations en cas de besoin (et aussi bouger un peu de lieu). Un critère de choix primordial de nos jours…

Le logement 1 ( le Gosier)

Appartement viva village : 120€/nuit

L’appartement est bien, mais cher pour ce que c’est. La piscine inexploitable et l’espace résidentiel est désuet pour ne pas dire limite à l’abandon. Il y aurait besoin d’un bon ravalement de façade et d’un bon entretien pour la piscine. A part ça, le site est calme et géographiquement bien situé.

Logement numéro 2

À l’anse des rochers -Appartement l iguana : 85€/nuit

Cette location est proposée sur Airbnb par Hervé et Isabelle Castera. Ce couple vient de Marseille. Ils ont tout plaqué, il y a un an et demi, pour lancer leur affaire de conciergerie et locations d’appartements. 

Le standing est assez haut de gamme, le complexe résidentiel est entretenu et sécurisé. Il y a du stationnement au pied des immeubles, un accès à la plage, un restaurant et une piscine immense avec une vue imprenable sur la mer. 

Nos hôtes nous ont expliqué avoir racheté des logements du complexe hôtelier qui a mis la clef sous la porte. Ils ont tout refait à neuf et les résidences ont eu un récent ravalement de façade. 

Situé à 1,6 km de la plage des Raisins Clairs, le Domaine de l’Anse des Rochers propose des hébergements, un restaurant, une piscine extérieure, un bar et un jardin. Une connexion Wi-Fi et des places de parking privées sont disponibles gratuitement sur place. 

Seul hic : les résidents propriétaires ont une moyenne d’âge de 65 ans passé… Cette population majoritaire dans le complexe prend d’assaut les meilleures places tôt le matin que ce soit à la piscine ou à la plage… ils sont sans gènes et toujours à se plaindre,… bref, vous êtes prévenus. 

Logement numéro 3

Pour entamer notre deuxième semaine, c’est au Manganao que nous avons posé nos bagages, pour 109€/ nuit

Le studio est beaucoup moins bien décoré que celui que nous avions eu à l’anse des rochers. Notre vue sur la mer est limitée à un petit bout de vue depuis la terrasse, sans parler du vis à vis. 

Par contre, le site résidentiel est plus agréable et accueillant. On change d’ambiance : finie le clan des retraités et welcome dans une vie plus normale, où la population est disparate. Un endroit où on peut arriver à toute heure à la plage ou à la piscine et, avoir un transat… un lieu, où l’on peut commander un verre et où le serveur Clément vous l’apporte souriant. Un site normal avec un accueil digne de ce nom. 

Visites en grande terre 

Point de vue : la pointe des châteaux 

C’est une péninsule sauvage, située à quelques kilomètres de saint François. Il faut la voir par jour de grand vent, quand la mer se déchaîne. Ce lieu grandiose est balayé par les vents de l’atlantique.

Ses rochers ciselés offrent un panorama spectaculaire. La promenade est facile jusqu’à la grande croix de mission, d’où le point de vue est splendide sur la Désirade.

La marina de saint François 

Restaurant marina qu’on a beaucoup apprécié : le Widdy’s

Budget 70€ pour deux la première fois et 78€ pour deux la seconde fois.

Ce restaurant est tenu par un jeune couple venu tout droit de la métropole. Ils s’y sont installés en décembre 2021. 

Mon avis : la meilleure adresse que j’ai faite. On mange au bord de l’eau, on profite d’une belle vue sur la marina et les plats sont délicieux. Enfin, il y a un chef en cuisine. 

Petit bémol : cela reste cher pour ce qui est proposé; si l’on compare à un restaurant gastronomique en métropole. Toutefois, sur l’île le choix en bonne table reste limité.

Une petite boutique tenue par un homme très accueillant et de bons conseils pour découvrir l’île.

La boutique est juste à côté du widdys, sur la Marina. Vous y trouvez des produits de très belles qualités à des prix assez élevés : Tongue (20€), short de bain (comptez 50€), sac de plage (30€)…. 

Cependant, si vous recherchez de la qualité sur l’île, vous trouverez de jolies choses ici.

BASSE TERRE

Visites en basse terre

La route de la traversée également appelée la « route des deux mamelles » traverse la forêt tropicale classée parc national pour redescendre sur la côte. 

Vous y trouverez une dizaine de sentiers de randonnées balisés. 

Empruntez cette route de préférence tôt le matin.

La cascade aux écrevisses 

Son nom vient de l’ancienne abondance d’écrevisses que l’on venait pêcher ici. 

Située sur la route de la Traversée sur basse terre à un kilomètre de la Maison de la Forêt, cette petite cascade d’environ 10 mètres de hauteur est très facile d’accès. 

Vous y arrivez via un chemin ombragé, à travers une végétation luxuriante, entièrement balisé le long de la rivière Corossol.

Accessible à tous, il n’est pas nécessaire d’être bon marcheur pour aller voir la cascade aux Écrevisses, même les plus petits pourront y accéder sans aucun problème.

Attention :  Si la baignade dans l’eau fraîche est tonique et sans danger, évitez les plongeons du haut de la cascade, car le fond du bassin est composé de grosses roches. Veillez également à ne pas vous y rendre par temps de pluie, car l’eau de la rivière peut rapidement monter…

Maison de la forêt 

Cette cabane à l’entrée de la forêt permet de consulter librement des panneaux explicatifs sur la forêt guadeloupéenne.

Pour ceux qui souhaitent pique-niquer, il y a une clairière : l’aire de bras David . Elle est parsemée de carbets en bordure de rivière. 

Le sentier de la forêt 

C’est une balade accessible à tous. Elle permet de découvrir les richesses de la forêt tropicale 🏝.

La forêt tropicale

La plage de Malendure et la réserve Cousteau 

C’est une jolie plage de sable noire. Point de départ incontournable pour découvrir la réserve que ce soit en bateau ou en kayak.

Pour notre part, c’est avec le plongeur indépendant que nous avons fait notre randonnée palmée. Budget 70€ pour deux personnes 

Plonger dans la réserve fut une belle expérience. Nous avons fait 3 haltes pour admirer les fonds marins et les tortues. Comptez 2 heures de randonnée.

reserve Cousteau : point de départ plage de Malendure

Bouillante

La mer du côté de bouillante est un réservoir thermal. Il faut dire que la centrale géothermique y est pour beaucoup. 

Au bourg de bouillante, suivez l’odeur de l’œuf pourrie pour trouver les eaux chaudes de bouillante.

Où manger à bouillante ? 

Restaurant « Aux deux coquilles »

Budget : 52,50€ pour deux 

Deshaie

Certainement le plus beau coin de l’île que nous avons vu. 

Jardin botanique :

5 hectares de jardin situé face à la mer. Vous y admirez une belle collection de cactées, palmiers et plantes aquatiques.

Il y a également des perroquets, des flamants roses et carpes koï.

Ce que j’ai aimé dans cette visite, c’est déambuler au milieu de cette splendide végétation, avec en bruit de fond les cascades. L’autre côté sympathique : la verrière aux oiseaux, on entre dans leur immense cage… Moyennant 2€, il est possible de les nourrir. 

Pour ce qui est des perroquets, ils ne sont pas très loquaces. 

Budget en février 2022 : 15,90€ par personne -Comptez 1h30 de visite – Buvette et restaurant 

Plage grande anse 

La plage s’étire sur plus de 1 km. Certainement la plus jolie de l’île. 

Restaurant hisbiscus Deshaie : 40€ pour deux personnes 

Les plats ne sont pas extraordinaires et c’est pas cher. 

Informations pratiques sur la Guadeloupe

-Le climat tropical offre des températures clémentes toute l’année 

-La saison sèche est de décembre à mai.

-le voltage est de 220 volts et les prises électriques sont de type européen

  • de Paris à pointe à pitre comptez 8h30 de vol, sans escale.
  • La vie en Guadeloupe est onéreuse. Votre budget va dépendre du système d’hébergement et de la période choisis.
  • le décalage horaire est de 5 heures en hiver et 6 heures en été. 
  • TVA pour prendre un verre 8,5 %

Spécialités culinaires les plus connues : 

– les acras, le colombo, la fricassé de chatrou, le calalou, le matété, le bokit, les crabes farcis, les tourments d’amour, le caca boeuf

Pour conclure sur notre séjour, bien que l’actualité fut inquiétante avant de partir en vacances; nous étions en sécurité sur l’île. Quant à l’épidémie de Covid, ce n’est pas pire qu’à Lille.

Alors, n’hésitez plus, voyagez !

Laisser un commentaire