Visiter Osaka

Visiter Osaka

Les gens cool partagent ! Merci de faire connaître le blog de voyages à vos proches ;)

Pour notre onzième journée au Japon, nous prenons la direction d’Osaka. Ville, où les habitants aiment la bonne chère et les sorties. Deuxième mégalopole du Japon, c’est aussi une ville stressante truffée de galeries souterraines et hérissée de tours futuristes.  

À l’inverse de Kyoto et de Nara, Osaka propose une vie trépidante à ses habitants. De mon point de vue, Osaka est certainement la ville la plus européenne et la plus rebelle du Japon. Et, en de nombreux aspects, Osaka ne ressemble à aucune autre ville japonaise. Ici, la maniaquerie et la rigueur japonaise ne transpire pas. À peine étions-nous arrivés, que l’on croisait déjà sur le sol des chaussures abandonnées, des canettes vides sur le sol, des papiers… Bref, une chose jamais vue à Tokyo ou à Kyoto. Ici, le Japon n’est pas si propre et si maniaque.  

Et si on regarde aussi de plus près la communication non verbale de ses habitants, ils semblent aussi beaucoup plus délurés que les autres (certains pourraient même dire plus créatifs ?) et plus ouverts. Ici, les chaussures ne sont pas nécessairement vernies et les défauts vestimentaires sont assumés. On ne recherche pas un look parfait, au contraire on s’affirme.  

Oui, avec du recul, je pense que cette ville avait décidément tout pour nous plaire : beaucoup de restaurants et de bars, des japonais atypiques, une ambiance électrique… Pour résumer, c’est un super pied à terre pour pouvoir aller visiter des villes et/ ou villages environnants plus calme la journée, et sortir s’éclater le soir !  

D’ailleurs en soirée, nous aimions nous promener dans le quartier de Minami à Dotonbori et Nanba.  

Dotonbori  

Ce quartier est festif et commerçants. Il y a pléthore de restaurants, bars, théâtres, manèges et salles de jeux qui s’exhibent sous des néons colorés, d’enseignes extravagantes et d’écrans géants à flanc de buildings. Ce quartier est à voir la nuit : crabes géants aux pinces mobiles, totems gonflables de poissons, dragons rouges kitsch et homme athlète de Glico. 

Nanba  

Dans ce quartier, il y a un immense centre commercial Nanba Parks et le plus grand marché de Osaka le : kuromon ichiba  

Une anecdote amusante  ?

Nous sommes allés un soir au hard rock café, là-bas, des japonais ont commandé une viande et de la purée pour 4 personnes. On leur a servi leur plat avec des couteaux et fourchettes. J’ai eu un fou rire en les observant manger. Visiblement, c’était la première fois qu’ils utilisaient des couverts.  Ils ne savaient pas utiliser le couteau, d’ailleurs il n’avait aucune utilité pour eux.  Ils ont mangé le morceau de viande comme un sushi en essayant de le couper en deux avec les dents, c’était hilarant. Je n’oublierai jamais cette scène. 

Quelques plats dégustés

Bon séjour à Osaka ! Découvrez dans notre prochain billet, les différentes escapades réalisées depuis Osaka.  

Laisser un commentaire