Que faire à Malte ?

Que faire à Malte ?

Découvrez tous les conseils de Perrine pour visiter l’île de Malte : budget, adresse et activités. (En bonus l’île de Gozo)

Des îles paradisiaques, un climat doux toute l’année, des plages d’un bleu azur impressionnant, une histoire fascinante, ajoutez à cela un mélange de plusieurs cultures et un soupçon d’humour british. Et voilà ! Qui ne rêverait pas de découvrir ce cocktail maltais?! C’est en octobre 2019 que nous partons à la découverte de cet archipel situé au large de la méditerranée. Et pour vous aider à organiser votre voyage, voici nos conseils 😉  

Où loger à Malte ?   

L’île de Malte est assez petite et les points d’intérêts sont vraiment éparpillés.  Alors, peu importe où vous logerez, vous ne serez jamais bien loin. Le nord de l’île est plus animé, plus construit tandis que le sud est plus calme, plus sauvage. Cela dit, si vous êtes en transports en commun, préférez peut-être le nord-ouest de l’île qui est encore mieux desservi que le reste de Malte. Vous constaterez de toute manière, qu’il y a plus de logements dans ce coin et qu’ils sont meilleur marché.   

 Bon plan : Perrine vous parraine sur airbnb. Profitez ici du parrainage et bénéficiez de 25€ de réduction sur votre hébergement.  

Circuler à Malte  

En voiture :  

Vous trouverez de nombreux loueurs de voiture sur l’île de Malte. Mais attention, ici, on roule à gauche et le volant des voitures est à droite. Mon compagnon a assez vite pris le coup de volant 😉. 

Mon conseil :   louez une voiture que si vous le sentez, car c’est assez perturbant, l’accident peut être vite arrivé.   

En transport en commun :  

L’île de Malte est extrêmement bien desservie et vous pouvez vous rendre à tous les points d’intérêts de l’île en choisissant ce mode de transport. De nombreux voyageurs choisissent cette option à Malte. Le bus est très économique puisqu’il existe un pass illimité à 21 euros la semaine (tarif 2019), en plus, cela vous évite de devoir conduire à gauche, si cela vous rebute.  

En scooter :  

L’île est petite et sa découverte en scooter doit être très agréable. Mais attention, votre permis A ne vous permet de conduire qu’un 50cm2 et apparemment ils n’en ont pas sûr l’île. Ils sont très à cheval là-dessus et ont refusé de nous louer un scooter. Nous nous sommes donc rabattus sur la voiture. Nous aurions pu également louer un quad, mais le tarif était beaucoup plus élevé.  

(Nous avons loué chez mirage car à San Pawl. Le tarif était de 120 euros pour louer un scooter 6 jours, 150 euros pour une voiture et 250 euros pour un quad)  

Que faire, que voir à Malte ?  

La Valette  

La ville de la Valette mérite qu’on lui consacre au moins une journée. Dommage, nous n’avons pas eu de chance et l’avons visitée sous la pluie. Il y a beaucoup de monuments qu’il est possible de visiter mais, que ce soit en termes de timing ou financièrement, vous devrez certainement faire des choix.  

La cathédrale   

Elle est ouverte tous les jours de 9h30 à 16h30 sauf le samedi après-midi et le dimanche toute la journée. La visite est au prix de 10 euros avec audioguide inclus (tarif 2019). Attention au monde, préférez peut-être de vous y rendre à l’ouverture. Notez que la visite reste incontournable.  

La cathédrale ne paie pas de mine à l’extérieur, mais elle est somptueuse à l’intérieur. Il y a une chapelle consacrée à chacune des langues parlées par les chevaliers de l’ordre de Malte et je retiens également son sol fait de pierres tombales en marbre.   

Republic et merchant street  

Ce sont les artères principales de la ville. Vous y trouverez pas mal de boutiques et souvenirs en tout genre mais attention, les prix sont plus chers qu’ailleurs sur l’île.  

Se balader dans le upper Baraka gardens et lowers baraka gardens   

La vue sur les trois cités est superbe depuis la partie supérieure des jardins (j’aborderai les 3 cités plus tard😉) !! Vous pouvez rejoindre la partie inférieure grâce à un ascenseur, la descente est gratuite par contre la remontée est à 1 euro (sauf si vous avez pris le ferry pour les 3 cités). Dans le jardin bas, vous trouverez un petit temple, le siège war Bell mémorial ainsi que l’embarcadère pour les 3 cités.  

Boire un coup et manger un gâteau au café cordina  

Le cadre est super ! Vous y trouverez tout ce qu’il faut pour boire un coup ou manger un morceau rapidement ainsi qu’un grand nombre de choix de pâtisseries. Les pâtisseries sont super appétissantes et bien que ce soient des produits décongelés (comme dans la majorité des endroits), nous les avons trouvées très bonnes. Leur prix à déguster sur place est plus important que leur prix à emporter (environ 4 euros sur place et 2,50 euros à emporter) mais la beauté du café vous donnera certainement envie de vous poser à une table.

Le palais des grands maîtres   

Nous l’avons juste regardé de l’extérieur mais vous pouvez le visiter (À priori pour 10 euros/ personne en 2019 et ouvert tous les jours jusque 16h30).  

Casa Rocca piccola  

Il s’agit d’un des derniers palais encore habités à Malte. D’après mes informations, il y a des visites guidées en anglais toutes les heures (du lundi au samedi de 10h à 17h), Vous y découvrirez 12 pièces du palais ainsi que des abris anti-aériens creusés pendant la 2nd guerre mondiale. À priori le tarif est de 9 euros par adulte en 2019.  

casarocca

Le théâtre Manoel  

Il se visite avec audioguide du lundi au vendredi de 10h à 16h30 et le samedi de 10h à 12h. À priori le tarif est de 5 euros en 2019.  

Musée national d’archéologie   

D’après les avis le musée est assez petit mais plutôt complet. Il serait une bonne introduction pour la visite des nombreux temples néolithiques de Malte. À priori, 5 euros l’entrée en 2019 et ouvert de 9h à 17h ou 18h selon la saison.  

Les 3 cités   

Depuis le « lowers barraka gardens », vous pouvez vous rendre en ferry vers les 3 cités :  

Vittoriosa, Senglea et Cospicua. Il s’agit de 3 îlots appartenant à la Valette. La traversée dure 10 minutes et coûte 2,80 euros aller/retour en 2019. Malheureusement, de grosses averses ont écourté notre balade. Si vous manquez de temps, vous pouvez vous concentrer sur Vittoriosa et ses points d’intérêts : le fort Saint-Ange, le palais de l’Inquisiteur, le musée maritime et l’Église Saint Laurent.  Si votre timing vous le permet, vous pouvez aller profiter de la vue depuis le jardin « safe heaven » de Senglea et déambuler dans les ruelles de Cospicua.  

Marsaxloff  

Je vous conseille vraiment de vous arrêter à Marsaxloff. C’est juste un petit port sans prétention mais un rayon soleil se reflétant sur la mer suffit à rendre le cadre enchanteur. À défaut de paillettes dans les yeux (à qui comprendra la référence 😛) c’est un arc en ciel de couleurs pastel qui vous fera vibrer.  

Le dimanche matin jusque 14h, vous pourrez profiter du marché ; fripes en tout genre mais aussi poisson frais, fruits et légumes.  

 St Peter’s pool  

Il s’agit d’un des sites naturels les plus prisés de Malte, une piscine naturelle creusée dans la roche par l’érosion. Mon avis reste assez mitigé même si je ne regrette pas du tout d’y être allée. D’un côté, le site est impressionnant, l’eau bleu turquoise et c’est toujours rigolo de pouvoir plonger dans la mer. D’un autre, il y a beaucoup de monde, j’ai trouvé l’endroit pas très propre et le stationnement peut ne pas être simple même si nous avons eu de la chance sur ce point. Si j’y étais allée en pleine saison, je pense que les points négatifs l’auraient peut-être emporté sur les positifs.   

Les cités de Mdina et Rabat  

Les 2 cités sont l’une à côté de l’autre et vous pourrez combiner leur visite à pied.   

Mdina est une ville fortifiée et c’est l’ancienne capitale de Malte. Il est super agréable de se balader à travers ses petites ruelles, la cité est pleine de charme. Vous pouvez également vous balader sur ses remparts et dans ses douves.  

De nombreux monuments peuvent être visités mais nous avons préféré flâner dans les ruelles. J’avoue que les tarifs des visites à Malte nous ont souvent un peu rebuté. Voici tout de même les principaux lieux d’intérêts que vous pouvez visiter (il y en a beaucoup d’autres en plus de ceux- ci) :  

La cathédrale Saint Paul se visite pour 10 euros (tarif 2019) et est ouverte du lundi au vendredi de 9h30 à 16h30 et le samedi jusque 15h30.  

Le palazzo Piro est un palais du XVIIème siècle. Il abrite maintenant un restaurant assez réputé et un petit musée regroupant une belle collection d’objets et d’outils anciens. L’entrée est gratuite.  

Palazzo Falson est assez conseillé par les guides. La visite coûte 10 euros par personne (tarif 2019) avec audioguide inclu. C’est un des plus vieux palais de Mdina, il semble vraiment très beau et intéressant à voir.  

Carmelite priory; c’est une très jolie petite église baroque. J’avais lu que le tarif était de 5 euros l’entrée, toutefois nous y sommes rentrés gratuitement. Peut-être que les informations que j’avais lues étaient fausses ou peut-être que nous sommes entrés gratuitement car il y avait des travaux. Mais honnêtement, malgré son charme, je trouve que 5 euros est assez cher payé.  

La ville de Rabat est juste à côté de Mdina. Nous nous sommes concentrés sur la visite des catacombes et de la grotte où Saint Paul se serait réfugié. La visite est au prix de 5 euros et l’audioguide à 2 euros. Nous avons trouvé cette visite très intéressante.  

Falaises Dingli  

L’idée était de profiter du cadre pour randonner le long des falaises et rejoindre à pied le temple Hagar Qim. Malheureusement, la météo n’étant encore une fois pas de notre côté nous avons juste profité du point de vue. Mais vous aurez certainement plus de chance que nous donc voici les informations que j’ai trouvées sur la randonnée de 11,2 km vers le temple (les informations ne sont pas vérifiées, je vous conseille d’utiliser Google Maps car je ne pense même pas que ce chemin soit balisé) :  

Démarrez derrière la petite église de Sainte Marie Madeleine   

Passez par les champs et admirez la vue sur la mer et le petit ilot Filfla   

En chemin, prenez le temps de flâner au village « Il-Wardija ta’ San Gorg » qui date de l’âge de Bronze  

Vous arriverez dans la campagne de Fawwara  

Enfin, vous voilà arrivés aux temples Hagar Qim et Mnajdra  

Après la visite, descendez vers le joli village de pêcheurs de « Wied iz-Zurrieq »  

En contrebas vous verrez une superbe crique depuis laquelle des excursions en bateau sont possibles. Notamment, la fameuse balade vers la grotte bleue  

Prendre le bateau vers la grotte bleue  

Nous n’avons pas fait cette visite mais pour information, vous pouvez prendre le bateau depuis la petite crique en contrebas que vous apercevez en étant à « Wied iz-Zurrieq ». La balade dure 20-25 minutes et le tarif est de 8 euros par personne.  

Temple Hagar Qim et temple Mnajdra  

Il y a beaucoup de temples néolithiques à Malte, nous avons choisi de nous concentrer sur ces 2 sites. La visite est au prix de 10 euros par personne (tarif 2019) et l’audioguide à 1 euro. Prévoyez 20 euros de monnaie pour la caution de l’audioguide. Nous n’avions pas prévu le coup et même en proposant de laisser une CB ou une pièce d’identité ils n’ont pas voulu nous laisser l’audioguide. Vraiment dommage car je pense que c’est indispensable pour se rendre compte de l’importance du site. Heureusement, un petit film en 3D est diffusé juste avant la visite.   

En plus de la découverte des temples, on profite de la vue sur la côte qui est superbe.   

Visiter l’église de Mosta  

C’est l’église la plus vaste de Malte et le 4ème plus grand dôme non soutenu du monde. J’ai vraiment trouvé cette église très belle, elle mérite qu’on s’y arrête. Son histoire est aussi intéressante ; pendant la 2nde guerre mondiale, alors que de nombreuses personnes s’étaient réfugiés à l’intérieur pour se protéger des bombardements, une bombe brisa et traversa la coupole…Elle n’éclata pas et on parle depuis du miracle de Mosta.   

Vous pouvez également grimper sur le balcon de l’église et visiter les abris anti-aériens. 

Les tarifs 2019 :  

  • 2 euros pour visiter l’église  
  • 2 euros pour visiter les abris anti-aériens   
  • 3 euros pour monter sur le balcon  
  • 5 euros pour accéder à tout  

Trip : il n’y a aucun contrôle pour l’accès aux abris anti-aériens donc si vous voulez y aller gratuitement, aucun problème 😜! Descendez l’escalier à votre gauche en sortant de l’église et vous verrez le panneau d’entrée « world war II shelter »  

 Aller voir le village de Popeye  

Il s’agit du lieu de tournage du Disney « Popeye » de 1979. Vous pouvez juste l’observer depuis les hauteurs ou bien le visiter. La visite est à 10,5 euros par personne.  

 Visiter l’hypogée de Hal Safieni  

Il s’agit de tombeaux datant de la préhistoire. Nous n’avons pas fait cette visite en raison de son coût (35 euros par personne en 2019), mais le site semble assez impressionnant et unique.  

Les plages à Malte  

N’ayant eu que très peu de belles journées sur la semaine, nous n’avons pas pu beaucoup profiter beaucoup de la plage. Voici tout de même quelques-uns des meilleurs endroits pour profiter de la côte Maltaise : (de manière générale, fuyez la côte est et préférez la côte ouest – Ghajn Tuffieha bay (près de la Golden Bay); la vue depuis les hauteurs est très belle.  

Ghar Lapsi ; idéal pour faire du snorkeling (Par beau temps😉!!! Car plonger au moment où nous y sommes allés aurait été du suicide)  

Fomm ir-rih ; juste waouhhhhh !! En plus de sa beauté, cette plage est complètement désertique (en tout cas en octobre) et placée au milieu de paysages sublimes. Après vous être garés, vous la verrez depuis les hauteurs et repérez rapidement le petit chemin à emprunter pour vous y rendre. Bien-sûr prévoyez ce qu’il faut pour boire ou manger car il n’y a absolument rien et très peu de place pour s’installer car la mer monte très haut sur la plage.  

Ile de Comino ; il s’agit d’une petite île au bord de Malte, on l’appelle le « blue Lagoon ». Les paysages ont l’air paradisiaques et l’eau translucide. En raison du mauvais temps, nous n’y sommes pas allés mais c’est un incontournable lors d’un séjour à Malte. Vous pouvez y aller depuis le port Cirkewwa pour 12 euros par personne. Préférez y aller hors saison si possible car l’endroit semble envahi par les touristes  



Visiter l’île de Gozo  

L’île de Gozo se trouve au nord de Malte. La visite de Gozo est un incontournable selon moi. Les paysages sont assez variés alors que l’île est très petite. J’ai beaucoup aimé le côté authentique de Gozo et le fait qu’elle reste assez préservée et calme.  

Vous rendre à Gozo  

Vous pouvez emprunter le ferry avec Gozo Chanel depuis Cirkewwa pour vous y rendre. Les trajets sont très réguliers (toutes les 30 à 45 minutes) de jour comme de nuit. La traversée dure environ 30 minutes et coûte 4,65 euros par personne aller-retour, 8,15 euros pour une personne et un scooter et 15,70 euros pour une personne et une voiture.  

Circuler à Gozo  

En transport en commun :

comme sur Malte, l’ile de Gozo est très bien desservie et vous pouvez tout à fait la découvrir en bus. C’est la solution la plus économique.  

En voiture ou en scooter :

c’est tout à fait faisable aussi puisque vous pouvez prendre le bateau avec votre voiture ou votre scooter. Les routes ne sont pas toujours en très bon état mais globalement très praticables.  

En vélo :

super si vous êtes un très bon cycliste ! Bien que l’île soit globalement peu vallonnée, vous verrez que ça grimpe tout de même pas mal. Nous pensions louer un vélo à notre arrivée et (heureusement !), il n’y avait plus que des vélos électriques. Nous ne sommes pas de grands cyclistes mais faisons régulièrement du vélo tout de même et honnêtement, on aurait vraiment souffert si nous avions fait le tour de l’île sans assistance électrique.  

Louer un moyen de transport  

Dès la sortie du ferry, vous verrez un loueur « M.T.S tourist service ». Ils proposent des locations de vélos normaux et électriques, des scooters, des quads…Ils sont très sérieux et vous laissent même rendre votre 2 roues après leur fermeture en déposant la clé dans une boîte aux lettres.  

Tarifs 2019 pour les vélos : 15 euros la journée pour le vélo ordinaire et 25 euros la journée pour le vélo électrique  

Que faire à Gozo ?  

Aller profiter du point de vue sur Ramla Bay depuis « Tal mista cave »  

Aller voir les marais salants et les paysages étonnants de Marsalform  

Visiter la basilique Ta’pinu; la visite est gratuite.  

Profiter des paysages du côté de Djewra. Au même endroit, vous pouvez passer par le « fungus rock », vous baigner à « l’inland sea » et faire du snorkeling à « blue hole »  

Se balader au village de Victoria et sur ses remparts  

Visiter le temple Ggantja, le plus grand de Malte (Nous ne l’avons pas fait)  

Profiter de la vue depuis la falaise Ta’cenc dans le village de Sannat (Nous ne l’avons pas fait)  

En espérant, vous avoir aidé à organiser votre voyage au mieux, je vous souhaite de bonnes vacances à Malte 😁. J’attends avec plaisir votre retour sur l’île et vos conseils sur les endroits que je n’ai pas encore pu visiter😉  

Réservez votre hébergement

sur airbnb

 Bon plan : Perrine vous parraine sur airbnb. Profitez ici du parrainage et bénéficiez de 25€ de réduction sur votre hébergement.  

sur booking

Booking.com

Laisser un commentaire

19 − dix-sept =

Fermer le menu