Crème solaire que choisir ?
plage des salines

Crème solaire que choisir ?

Et voilà, l’été approche à grand pas☺. Le soleil brille, les oiseaux chantent et les vacances arrivent. Les odeurs de barbecue, de l’herbe fraichement tondue, des chouchous-beignets vendus sur la plage commencent à nous envouter…et surtout cette odeur de crème solaire.
Cette odeur de crème solaire dont nous raffolons tous, cette odeur qui nous fait nous sentir immédiatement en vacances. On l’adore !! Et pourtant, que trouvons nous dans cette crème solaire et n’est-elle pas néfaste pour notre santé et notre environnement ?

Dans cet article, j’aborderai les questionnements concernant les méfaits de notre indispensable de l’été : la crème solaire !
En effet de nombreuses études mettent en avant les dangers de la crème solaire. Vous me direz, « Oui, d’accord, mais qu’est-ce qu’on fait ? Il faut bien une solution pour se protéger du soleil » ou bien « Oui, mais avec toutes ces polémiques sur tout et n’importe quoi, qu’est ce qui n’est pas dangereux pour notre santé ? »
Et je suis bien d’accord avec vous ! Je ne me permettrai pas de vous déconseiller l’utilisation de la crème solaire. Je souhaite juste dans cet article vous apporter une certaine réflexion et prise de conscience. Et pour information, je n’ai pas absolument pas arrêté la crème solaire 😉 (Pour le moment…).

Nous sommes tous très sensibilisés aux risques liés au soleil, mais qu’en est-il réellement ? Le soleil émet 3 types de rayons :

  • Les UVB sont très peu nombreux (seulement 2 %) et pourtant, ce sont eux qui sont responsables du bronzage et des coups de soleil. Ils pénètrent l’épiderme mais restent en surface et activent les mélanocytes.
  • Les UVA, eux sont très nombreux. Ils pénètrent vicieusement dans le derme et peuvent léser l’ADN (autrement dit, ils peuvent être à l’origine des cancers de la peau) et sont responsables du vieillissement cutané.
    (Note à moi-même : Protège toi-même si tu es déjà bronzée ma grande !)
  • Les UVC sont extrêmement nocifs mais ne traversent pas la couche d’ozone.

Les types de crème solaire :

  • Les crèmes solaires avec filtres chimiques absorbent les rayons UV.
  • Les crèmes solaires avec filtres physiques ou minéraux réfléchissent les rayons UV. Elles sont à base de dioxyde de zinc ou de titane.

Que reproche-t-on aux crèmes à base de filtres chimiques ?

Ces dernières créent une grosse polémique en ce moment, ce sont celles qu’on critique le plus. On leur reproche :

  • De contenir de nombreux produits allergisants
  • De contenir de nombreux perturbateurs endocriniens. Ce sont des substances ou des mélanges chimiques capables d’interagir avec le système hormonal. Ils peuvent avoir des effets nocifs sur la reproduction, la croissance, le développement ou encore le métabolisme…
  • De pénétrer dans l’organisme. Toutefois, nous sommes incapables d’estimer réellement la quantité de produits se retrouvant dans le corps, on parle de 0.5 à 1%. Cela est très variable d’un filtre solaire à l’autre et d’un individu à l’autre (fonction de l’âge et de l’état de la peau)
  • De se dissoudre dans nos mers et nos océans lors de la baignade et d’être toxiques pour éco système sous-marin (par exemple le benzophenone-2 (PB2) ou encore l’oxybenzone (BP3) sont très toxiques pour nos coraux)



Que reproche-t-on aux crèmes à base de filtres minéraux ?

Il existe plusieurs discours sur ces crèmes.
Certains disent que les filtres minéraux forment des agrégats trop gros et sont incapables de pénétrer à travers la peau. Elles seraient donc bien meilleures pour notre santé.
D’autres disent que les nanoparticules présentes dans ces filtres pourraient pénétrer dans les cellules et interagir avec l’ADN. L’oxyde de titane est notamment accusé d’être cancérigène sous sa forme nanoparticulaire.

Sachez néanmoins qu’ils existent des crèmes à base de filtres minéraux sans nanoparticules. Cette donnée est mise en évidence sur le flacon de votre crème. Elles sont très certainement une de nos meilleures alternatives, toutefois elles ont souvent du mal à pénétrer et laissent un film blanchâtre sur la peau. Mais à choisir…

Comment lire les étiquettes pour bien choisir sa crème ?

Ingrédients à éviter

  • Rétinyl palmitate ; il s’agit d’une forme de vitamine A utilisée dans les crèmes solaires pour ralentir le vieillissement cutané. Elle est très bonne dans les lotions ou crèmes de nuit mais par contre, elle augmenterait le développement des lésions et tumeurs au niveau de la peau en présence du soleil…(un peu ballot pour une crème solaire !)
  • Oxybenzone ; il perturbe les hormones en imitant les oestrogènes féminins et peuvent causer des réactions allergiques au niveau de la peau.
    Parabens ; souvent précédés d’un préfixe (méthyl-, propyl-, butyl-), ils sont utilisés pour la conservation. Ils imitent les hormones, ont été trouvés dans des tumeurs mammaires et sont suspectés d’interférer avec les fonctions reproductrices chez les hommes.
  • Octyl-méthoxycinnamate (OMC) ; ce filtre solaire est considéré comme un perturbateur endocrinien. Selon l’association l’UFC Que Choisir, « les recherches sur cet ingrédient ont démontré in vivo une perturbation des œstrogènes et de la fonction thyroïdienne ».
  • 4-méthylbenzylidène camphre (4-MBC) et Benzylidène camphre (3-BC), il est suspecté également d’être un perturbateur endocrinien et d’avoir des effets ostrogéniques.
  • Phenoxyéthanol

Les ingrédients à surveiller

  • Oxyde de zinc et dioxyde de titane sous forme de nanoparticules.
  • Liste non exhaustive
    Également, pour vous aider, n’hésitez pas à consulter ce lien : UFC QUE CHOISIR
    Vous trouverez un comparatif de vos produits solaires préférés ;-). Le site est très bien fait ! Il permet de différencier le danger toxique de certaine substance sur la femme enceinte, l’enfant ou l’adulte. Également, le risque est classé selon son intensité (A= aucun risque identifié à ce jour ; B= risque limité ; C= risque moyen et D= risque significatif)
    Personnellement, qu’est-ce que je pense de ces informations ?

C’est vraiment très compliqué d’avoir un avis tranché sur la question. Les informations se contredisent beaucoup. Je pense tout de même que la majorité des crèmes solaires sont bourrées de produits mauvais pour nous et notre environnement (c’est malheureusement pareil pour nos produits cosmétiques et ménagers). Toutefois, la toxicité réelle de certaines substances n’est pas prouvée mais dans le doute, je préfère me méfier.

Pour prendre soin de moi et de mon environnement, je fabrique depuis quelques temps mes produits ménagers et cosmétiques et j’en suis très contente.
Concernant la crème solaire, le sujet est plus délicat…car si le risque lié à la crème solaire est fortement suspecté celui lié au soleil, lui, est bien réel et il faut bien trouver une solution pour s’en protéger.
De mon côté, je préférerais opter pour la crème minérale sans nanoparticules, toutefois son prix n’est pas négligeable…je vais donc tenter de fabriquer ma propre crème solaire avec oxyde de zinc sans nanoparticules. Je la testerai cet été et reviendrai vers vous pour vous en parler dans un nouvel article si cet essai est concluant.

Merci à vous pour la lecture de cet article. Je tiens à rappeler que je ne suis ni chimiste, ni médecin et que le contenu de cet article est à prendre avec des pincettes ;-). Je n’ai pas les connaissances nécessaires pour affirmer certaines choses. Je souhaitais juste partager avec vous mes interrogations à ce sujet suite à la lecture de nombreux articles.

Bonne vacances à tous et surtout profitez bien du soleil (mais avec modération :-D!)

 

Je vous souhaite un bon voyage et de bonnes vacances.

Ps : Perrine vous parraine sur airbnb ! 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu