Que faire en Andalousie ? (Quand on a déjà visité Séville, Grenade et Malaga)
Désert de Tabernas

Que faire en Andalousie ? (Quand on a déjà visité Séville, Grenade et Malaga)

Que faire en Andalousie ? Vous souhaitez aller ou retourner en Andalousie, mais vous vous demandez ce que vous pourriez y faire d’autre que les incontournables ?
Alors, c’est parti chers lecteurs, Vamos a Andalucia !

J’introduirai cet article en vous présentant brièvement notre itinéraire pour découvrir l’Andalousie. Nous avons atterri à Séville et nous sommes restés trois nuits* dans cette splendide ville. Ensuite, nous sommes partis direction Rincon de la Victoria (sur la côte près de Malaga) en faisant étape à Cordoue. Enfin, nous avons passé le reste de notre séjour à Rincon de la Victoria, qui était un bon pied-à-terre pour découvrir d’autres trésors.

Sachez d’abord qu’il y a énormément de choses à voir en Andalousie, c’est une région d’Espagne extrêmement riche en découvertes, en espaces naturels et en histoire. N’y étant allés qu’une semaine, lors de notre premier séjour, nous avons dû faire des choix.
Cependant, j’espère pouvoir y retourner rapidement pour l’explorer davantage. Cette région est magnifique et extrêmement chaleureuse, autant au niveau du climat qu’au niveau humain. J’ai adoré la mentalité andalouse !

Dans ce billet, j’aborderai les choses à voir en Andalousie, mais étant donné que Sylvia vous a déjà rédigé de supers articles sur Séville, Grenade et Malaga; je vous parlerai d’autres endroits qu’elle n’a pas encore découverts.

*Bon plan : Perrine vous parraine sur votre hébergement airbnb.

Comment circuler en Andalousie ?

Si vous souhaitez découvrir les incontournables pour un premier séjour en Andalousie (Séville, Cordoue, Grenade et Malaga), vous pourrez très facilement circuler en train ou en bus.

Si vous aimez vous perdre dans les petits villages ou sur des sentiers de randonnée, je vous conseille de louer une voiture. Les tarifs en Andalousie sont peu excessifs et les routes sont très agréables. Evitez juste la voiture à Séville !

ATTENTION tout de même, les loueurs de voiture en Espagne réclament généralement une carte de CREDIT et non pas de DEBIT pour la caution. En France, si vous n’avez pas de cartes Gold ou Premium (vous savez les jolies cartes dorées…), c’est que vous avez très certainement une carte de DEBIT. Renseignez-vous bien auprès de votre loueur et de votre banque. En ce qui nous concerne, nous avons dû payer 150 euros en plus ! Nous avions une carte de débit, l’agence de location Interrent ne pouvait (ou ne “voulait”) pas prélever la caution de 1500 euros (bien que l’argent était disponible sur notre compte), nous avons donc dû prendre une assurance complémentaire à 150 euros. Celle-ci nous permettait de ne pas déposer de caution. Pourtant Interrent est un loueur avec lequel nous n’avions jamais eu de soucis dans les autres pays jusqu’à ce voyage en Andalousie. Malheureusement, force est de constater que ces prestataires font vraiment ce qu’ils veulent ! (cf mon article sur la location de voiture).

Que faire en Andalousie ?

Se balader à Cordoue et visiter la Mezquita

Ne manquez surtout pas de visiter la Mosquée de Cordoue, elle est vraiment somptueuse ! Un vrai bijou plein de charme et extrêmement riche en histoire (10 euros l’entrée, ouvert de 10h à 19h).

Cordoue
Cordoue
Cordoue
Cordoue
cordoue -la mezquita
cordoue -la mezquita

Petite Astuce : Entrée gratuite du lundi au samedi de 8h30 à 9h20

Ensuite, déambulez dans les ruelles typiques du quartier juif de la ville (La Juderia). Ce quartier aux façades blanches andalouses et aux balcons fleuris est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Cordoue
Cordoue
Cordoue
Cordoue

L’Alcazar de los Reyes Cristianos

Je n’ai pas fait cette visite par manque de temps, mais vous pourrez également découvrir l’Alcazar de los Reyes Cristianos (4,50 euros l’entrée).

Randonner dans la réserve naturelle el Torcal de Antequera

A seulement une heure de Malaga, cette balade vaut vraiment le détour. Ce lieu est unique, sans parler de ces paysages étonnants qui sont dus à l’érosion de ses roches calcaires. En plus de ça, l’endroit est peu fréquenté et l’accès est gratuit.
Deux sentiers de randonnées balisés permettent de se faire une idée de la variété de la flore, de la faune et de la géologie de ce site. Ils sont ouverts à tous et sont faciles à parcourir.
– Le sentier vert est le plus facile : il mesure 1,5 km et dure environ 45 minutes.
– Le sentier jaune, long de 3 km, dure environ 2 heures.
Les points de départ se trouvent au centre des visiteurs où vous pourrez avoir davantage d’informations.
Dommage, pour nous, le temps était brumeux sur les hauteurs quand nous nous y sommes rendus.

randonnée-EL TORCAL DE ANTEQUERA
randonnée-EL TORCAL DE ANTEQUERA
randonnée-EL TORCAL DE ANTEQUERA
randonnée-EL TORCAL DE ANTEQUERA

 

Se balader à Nerja et profiter de ses plages

Nerja est notre petit coup de cœur, car il fait bon vivre. Cet ancien village de pécheur est aujourd’hui en pleine essor, mais il a su conserver son charme d’antan.



J’ai adoré notre balade à Nerja. Tout d’abord à cause de la vue splendide qu’on aperçoit depuis «le balcon de l’Europe ». Ensuite, pour ses rues étroites et sinueuses aux façades blanchies à l’eau de chaux. Et, les cocktails et les glaces qui en plus d’être délicieux, ils ont la qualité d’être vendus à des tarifs très bas pour une station balnéaire. 🙂 Enfin, il y a beaucoup de petits commerces d’artisanat et de produits locaux.
Sachez que le cœur de Nerja est piéton et que vous devrez vous garer à l’extérieur.

 

Nerja
Nerja
Nerja
Nerja
Nerja
Nerja

 

Visiter la grotte (Nerja)

Je n’ai pas fait cette visite, mais si vous avez le temps sachez qu’il y a une grotte à visiter à Nerja. Le tarif est de 10 euros/personnes. (je la note, car je pense que ce doit être tout de même très intéressant, surtout avec des enfants.)

Nerja est également entourée de plages. Avec cette chaleur, une petite trempette fait beaucoup de bien !

 

Se rendre sur le fameux rocher de Gibraltar

J’essaierai d’être très honnête concernant Gibraltar… Ce n’est pas d’un grand intérêt, ce n’est pas vraiment joli, ce n’est pas très facile d’y accéder (pas mal de bouchons à la douane)… et pourtant, j’ai tout de même apprécié ce détour !
En réalité, nous n’avions pas prévu de nous y rendre, mais ce jour-là, il faisait très couvert sauf…à Gibraltar ! Nous sommes donc partis direction le soleil en Grande-Bretagne (du soleil en Grande-Bretagne lol).
Gibraltar, c’est une ambiance British sous le soleil d’Andalousie et…des macaques !
En effet, les derniers macaques présents à l’état de sauvage en Europe se trouvent en haut du rocher de Gibraltar. Ils sont supers sociables et faciles à approcher. Nous avons eu une expérience très rigolote, c’est à cause de cela que je ne peux pas vous déconseiller de vous y rendre.
Par contre, je vous déconseille de vous balader sur le rocher avec de la nourriture. J’ai tenté et c’est une très très très très mauvaise idée ! J’avais embarqué des cacahuètes pour notre balade à Gibraltar, mon compagnon me l’avait fortement déconseillé, mais… Je suis une tête de mule !
Voilà que nous approchons notre premier macaque, il a l’air tellement gentil, je vais lui donner une petite cacahuète… A peine, ai-je commencé à ouvrir le sac que Rafiki a couru vers nous à toute blinde ! Croyez-vous qu’il a attendu sagement sa cacahuète ? Bien sûr que non ! Il a chopé le sac et l’a tiré comme un fou.
Après quelques secondes de duel entre le singe et mon compagnon. Où chacun s’accrochait à une lanière du sac, les autres singes débarquaient en renfort… (J’en rigole encore, mais j’avoue qu’on a un peu flippé).
Mon compagnon a fini par lâcher le sac et les cacahuètes sont tombées à terre, les singes se sont rués dessus, ce qui nous a permis de faire diversion et de récupérer le sac pour filer rapidement.
Quelle aventure !!

Si vous souhaitez vous rendre sur le rocher, vous pourrez prendre un téléphérique depuis le centre-ville (je ne connais pas le tarif). Ou alors, si vous êtes en forme vous pouvez vous y rendre à pieds (comptez à peu près 1 heure de grimpette).

 

Se rendre au désert de Tabernas

Encore une fois, nous n’avions pas prévu de faire ce détour… En réalité, nous souhaitions nous rendre à Grenade pour visiter l’Alhambra. Il n’y avait plus de places disponibles en ligne (un conseil : si vous allez à l’Alhambra réserver longtemps à l’avance !), mais nous savions qu’ils vendaient 1/3 de leurs places sans réservation. Nous avons donc décidé d’y aller 1h30 avant l’ouverture des caisses, mais la queue était déjà immense et très rapidement après l’ouverture, toutes les places avaient été vendues.
Ayant déjà fait pas mal de route et n’étant plus très loin du désert de Tabernas, nous avons eu envie de nous y rendre pour voir à quoi ça ressemblait.
Le désert de Tabernas a servi de lieu de tournage a beaucoup de westerns très mythiques (Indiana Jones, la dernière croisade, Lawrence d’Arabie, Le bon la brute et le truand…et bien d’autres !).
Les décors aménagés pour ces films sont encore présents et ont été aménagés en parc touristique. Il y a celui de Fort Bravo et Oasys MiniHollywood, nous avons choisi de visiter le 1er. Vous pourrez vous balader dans les rues d’un village du Far West, boire un verre au saloon mais aussi assister à des spectacles de cabaret et de fusillades à cheval. L’expérience est très rigolote, mais le tarif est un peu excessif au vu du peu d’entretien dans ce parc (19,40 euros/ personnes).

Désert de Tabernas
Désert de Tabernas
Désert de Tabernas
Désert de Tabernas
Désert de Tabernas
Désert de Tabernas

Se balader dans « los pueblos blancos »

Les Villages Blancs doivent leur nom à la blancheur des façades de leurs maisons. Leur architecture, leurs petites ruelles étroites et le fait qu’ils soient construits sur les collines sont d’autres caractéristiques de ces joyaux.
Je vous conseille vraiment de passer une journée dans les montagnes andalouses à vagabonder de village blanc en village blanc, à admirer ces paysages plus jolis les uns que les autres et à manger de bonnes charcuteries.
Il y a énormément de villages blancs, il est impossible de tous les faire. Vous serez obligés de faire des choix, selon vos envies et votre point de départ.

De notre côté, nous avons pu découvrir :
Setenil de las Bodegas : ce village est super, blotti sous un immense rocher. Il est assez petit mais il vaut la balade notamment pour ses maisons troglodytes.

Setenil de las bodegas
Setenil de las bodegas

Visiter Ronda

Ronda est beaucoup plus grand que les autres villages blancs. La ville est séparée en 2 par un énorme gouffre. D’un côté la vieille ville et de l’autre, la ville plus moderne et plus commerciale. Elles sont reliées par le fameux pont neuf que vous ne devez pas rater.
Il y a beaucoup de choses à voir et à faire à Ronda, cette ville mériterait qu’on n’y passe une journée entière. Malheureusement, faute de temps, nous l’avons découverte très furtivement.
Zahara de la Sierra : c’est un village enchanteur avec une vue splendide sur le lac Sierra aux eaux turquoise. J’ai adoré ce village ! N’hésitez pas à grimper vers le château.

Zahara de la Sierra
Zahara de la Sierra

Le calme, la beauté et le charme de ces villages font un tel bien.
J’avais également repéré d’autres villages que nous n’avons pas eu le temps de faire (en effet, j’ai été beaucoup trop ambitieuse !) : Mijas (sur la côte, très connu pour ses ânes), Casares (avec un château arabe du 18ème siècle à visiter), Juzcar (qui est un village bleue, appelé aussi le village des Schtroumfs), Olvera et Grazalema.
Il y en a encore beaucoup d’autres, notamment près de Cadix avec Arcos de la Frontera par exemple. Je n’ai pas eu le temps de découvrir les environs de Cadix, mais cela fera partie des incontournables pour mon prochain voyage en Andalousie.

Randonner dans Le Caminito del Rey

Je tenais beaucoup à faire cette activité, mais malheureusement, c’est très touristique et il faut réserver en ligne longtemps à l’avance.
Il s’agit plus d’une sorte de Via Ferrata que d’une véritable randonnée d’après ce que j’ai compris. On traverse des passerelles, un pont suspendu à 105 mètres de hauteur et des parois escarpées…tout cela au milieu d’un site extraordinaire. Attention aux personnes ayant le vertige !
Si vous souhaitez réserver : https://reservas.caminitodelrey.info/
Le site est fermé le lundi et accessible pour 10 euros/personne.

Bon séjour en Andalousie chers lecteurs ! Vous ne serez pas déçus ! Rendez-vous sur les articles de Sylvia pour vous aider à organiser vos étapes à Séville, Grenade et Malaga.

Je vous souhaite un bon voyage et de bonnes vacances.

Ps : Perrine vous parraine sur airbnb ! 😉

Réservez vos activités avant de partir :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu